Navigation
 
Personal tools
Home Commune Services communaux Cadre de vie (travaux, environnement, urbanisme, cimetiere) Beau succès des journées du Patrimoine à Sombreffe
Document Actions

Beau succès des journées du Patrimoine à Sombreffe

Encore une fois, c’est grâce à la collaboration entre des forces vives des Fabriques d’église, de l’Asbl Samaravia et des services communaux (culture et patrimoine) que le succès fut à l’ordre du jour de ces 28èmes journées du Patrimoine à Sombreffe. Ce sont presque 900 personnes au total qui ont répondu présents.

La visite des différents édifices religieux a permis de découvrir un mobilier et des ornements d’exception insoupçonnés et bien méconnus.  En effet,  chaque citoyen pense connaître l’église de son village mais comme le démontre les différents témoignages recueillis lors de ce week-end on s’aperçoit vite que celle-ci garde encore de nombreux mystères qu’il est bon de découvrir ou de redécouvrir.
 

Grâce aux expositions montées par l’Asbl Samaravia ou les Fabriques d’église mais aussi par des explications données par des guides motivés et motivants, la connaissance est à portée de main.
 

Samedi après-midi, M Xavier Deflorenne, expert SPW, coordinateur de la Cellule de gestion du pa-trimoine funéraire de la Wallonie, a une fois de plus fait découvrir la richesse insoupçonnée de nos cimetières communaux, et plus particulièrement celle du cimetière de Sombreffe.  Et ce n’est pas la cinquantaine de personnes présentes sous un soleil de plomb et arpentant les allées du cimetière qui vous diront le contraire. Symbole religieux ou philosophique, pavots ou edelweiss mais aussi colonnes brisées richement décorées sont les témoins d’une vie interrompue prématurément ou d’espérance de vie meilleure dans le repos éternel.
 

Outre ces visites, ce week-end a permis de vivre quatre évènements musicaux d’exceptions. Le premier, samedi matin, à l’église de Tongrinne, lors de la cérémonie de lancement de ces journées du patrimoine, où étaient présents en autre les différents représentant politiques, religieux et pré-sidents d’association diverses. Mais aussi la population venue en nombre écouter le sextuor  de trompette de l’Académie de Tamines conduit par Benoît Lambillotte.  Le récital d’orgue donné par Delphine Tasiaux fut le deuxième moment musical proposé samedi soir en l’église de Ligny.  Di-manche midi, l’église de Sombreffe a donné lieu à une très belle alchimie entre l’organiste Sté-phane Zech, la soprano Estelle Denis et les trompettistes Benoît Lambillotte et Mathieu Van Doren.   Enfin, pour clôturer ce week-end en beauté, un concert a été donné en l’église de Boignée, réunis-sant Les petits chanteurs de Boignée, sous la direction de Charlotte Messiaen, et la chorale Saint-Lambert dirigée par Étienne Denorme et toutes deux accompagnées par l’ organiste Fabian Leduc.
 

De tels événements permettent à tout un chacun de prendre conscience de l’existence du patri-moine bâti, de son importance dans la vie locale et de sa conservation pour les générations futures.
 

« Nous n’héritons pas de la Terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants »
Antoine de Saint-Exupéry

jp 2016 - 1 jp 2016 - 4 jp 2016 - 5

jp 2016 - 2 jp 2016 - 3