Navigation
 
Personal tools
Home Commune Services communaux Cadre de vie (travaux, environnement, urbanisme, cimetiere) Journée de l'arbre le 21 novembre 2015, soyez sous le charme !
Document Actions

Journée de l'arbre le 21 novembre 2015, soyez sous le charme !

Notre traditionnelle distribution aura lieu le samedi 21 novembre de 9h à 12h sur le marché de Sombreffe. En plus de charmes, la Commune distribuera des arbres fruitiers.

2015 - L'année du Charme

Après le Saule en 2013 et le Sorbier en 2014, la Wallonie a souhaité jouer l’atout charme. Il fait partie de ces essences largement rencontrées dans nos régions. Mais connaissons-nous vraiment tous ses secrets ? Cette année, (re)découvrons le Charme (Carpinus betulus L.).

Ses feuilles entières, doublement dentées et légèrement gaufrées le distinguent du hêtre avec lequel il est souvent confondu. Son tronc court et cannelé à l'écorce lisse et grise élève sa large couronne à 10-15 mètres de hauteur. Ses chatons floraux précèdent l'apparition des grappes de fruits ailés, dispersés au gré du vent.

En forêt, le roi du taillis : Rejetant facilement de souche et supportant l'ombre, le charme est exploité en forêts sous forme de taillis sous la couronne des arbres d'avenir. Ses feuilles décomposées constituent un bon régénérateur de sol. En outre, son bois très dur en fait un bois de chauffage recherché.

Isolé, en parc ou en prairie : Laissé en port libre, la couronne du charme peut atteindre jusqu'à 10 mètres de diamètre et 20 mètres de hauteur. Son tronc court et cannelé lui donne, avec l'âge, une allure étrange. De par son caractère indigène, il convient tout autant aux parcs paysagers qu'aux recoins de campagne où il peut atteindre les 100 à 150 ans.

Dans les jardins, taillés artistiquement : Le charme fait partie des essences historiquement utilisées pour l'art topiaire dans les jardins. Sa croissance lente, sa ramification dense et son caractère marcescent en font en effet un choix privilégié pour la création de structures paysagères vivantes : taillé en haies, façonné en allées couvertes (charmilles) ou en toute autre forme incongrue.

Alignement, en variétés : Sous sa forme botanique, le charme convient uniquement pour des alignements sur des accotements ouverts ou dans un environnement naturel. Par contre, les variétés horticoles qui en sont issues présentes des qualités indéniables pour les allées urbaines : croissance lente, port étroit, volume hivernal, couleurs et formes particulières.