Navigation
 
Personal tools
Home Commune Services communaux Cadre de vie (travaux, environnement, urbanisme, cimetiere) Protégeons les hirondelles de fenêtres
Document Actions

Protégeons les hirondelles de fenêtres

A l’initiative de Monsieur Luc Bauwin, Echevin de l’environnement et dans la poursuite de « l’opération hirondelle » lancée il y a quelques années avec le placement de nichoirs sur les différents bâtiments publics (Maison communale, Académie et écoles), les ouvriers communaux ont placé fin avril une tour à hirondelles, construite par le service, dans le verger didactique situé à côté de la Maison communale.

L’idée de la tour à hirondelles est née en Allemagne, au départ pour déplacer avec succès ces dernières des bâtiments de prestige auxquels elles causaient de trop grands désagréments (déjections).

tour-2015-nids.jpg

L’idée s’est alors répandue dans de nombreuses localités. Malheureusement, le succès fut mitigé. En effet, attirer des hirondelles vers une tour constitue un exercice moins aisé encore que de les convaincre d’occuper des nids artificiels.
A la nécessité de les amener à s’adapter à ceux-ci, s’ajoute la difficulté de les amener à prospecter un environnement qui ne leur est pas familier. Le groupe de travail Hirondelles de Natagora propose à ce sujet, pour les attirer, de diffuser des repasses de chants. Cette technique a donné d’excellents résultats à de nombreuses reprises, notamment sur les jeunes qui reviennent pour la première fois et qui sont à la recherche d’un nid ou d’un endroit où le construire, idéalement au sein d’une colonie bien peuplée. La diffusion de leurs cris les leurre en faisant croire que certains nids sont occupés. Ces oiseaux âgés d’un an reviennent souvent plus tard que leurs aînés, en moyenne entre la mi-mai et la fin juin.


tour-2015-placement-web.jpg

La pose de cette tour au sein du nouveau verger didactique est l’endroit idéal. En effet, ce dernier est ceinturé d’une haie sauvage en mélange, d’arbres fruitiers hautes tiges, d’une prairie fleurie et même d’une petite mare qui fut déjà colonisée ce printemps par les grenouilles. Ces différents éléments permettent de recréer une biodiversité riche en insectes, idéale pour les hirondelles.
Espérons que cette nouvelle initiative attire à nouveau et rapidement ces oiseaux annonceurs de beau temps dans notre commune.
Il est également intéressant de signaler qu’en plus de pouvoir accueillir les hirondelles de fenêtres, deux ouvertures ont été percées afin d’accueillir des chauves–souris dans la toiture.